La communication digitale constitue un enjeu majeur pour les entreprises. Elle s’avère, en effet, comme une alliée de taille pour promouvoir l’image d’une société. Toutefois, pour déployer cette stratégie, il faut prendre certaines dispositions. Pensez notamment à communiquer pertinemment. L’une des étapes les plus déterminantes de cette stratégie est la campagne d’emailing. Celui-ci nécessite la possession des adresses électroniques des clients et prospects. Voici les quelques erreurs que l’on doit éviter pour réussir haut la main cette démarche.

Négliger l’objet du mail

La campagne d’emailing occupe une place importante dans la stratégie marketing d’une entreprise. S’inscrivant en véritable outil de communication, elle connait actuellement un succès grandissant. Toutefois, pour exploiter au mieux cette démarche, il faut éviter certaines erreurs.

Pour mener à bien une campagne d’emailing, on doit accorder une attention toute particulière à l’objet du mail. De nos jours, force est de constater que nombreux sont les annonceurs qui négligent littéralement le titre de leur message. Ils ne se creusent pas les méninges suffisamment pour dénicher un objet à la fois accrocheur et pertinent. Ce manque d’application ne cadre pas avec les efforts que l’on doit déployer pour une campagne emailing réussie.

De ce fait, pour que cette stratégie marketing produise un résultat satisfaisant, on doit choisir intelligemment l’objet du message. Il faut un réel effort de réflexion afin que cet élément puisse inciter le destinataire à consulter le mail envoyé. Certaines précautions sont alors à prendre. Veillez à ce que l’objet du mail se rapporte au contenu du massage. En effet, une certaine cohérence est à respecter. Cela permet en quelque sorte d’optimiser la satisfaction de celle ou celui qui va lire votre mail.

En bref, l’objet de votre message revêt une importance particulière pour mener à bien une campagne d’emailing. Il représente d’ailleurs un moyen efficace à étudier si vous souhaitez miser sur la personnalisation de la communication. Cet élément vous aide à déclencher une action positive chez le destinataire, à savoir la consultation du message. S’il est bien élaboré, le taux d’ouverture des messages envoyés augmentera.

Pour choisir un objet qui suscitera le destinataire à consulter votre mail, le mieux, c’est de comparer et de tester les différents modèles qui se rapportent aux contenus ainsi qu’à la cible. Cette opération, désignée sous l’appellation « split testing », vous aidera à sélectionner un objet plus pertinent et plus performant.

Ne pas connaître sa cible

Pour s’assurer qu’une campagne d’emailing soit un succès, il va falloir tenir compte de plusieurs paramètres. L’importance de l’objet du message est certaine. Toutefois, d’autres éléments sont également à prendre en considération.

Pour mener à bien ce type de démarche, vous devez connaître votre cible. Voilà pourquoi on doit établir une persona. Cette dernière est un terme bien connu des personnes rompues en matière de marketing. Elle désigne un profil imaginaire censé correspondre à un groupe cible dans le cadre de la promotion d’un service, d’une activité ou encore d’un nouveau produit.

Grâce aux personas, vous pourrez, lors de votre campagne d’emailing cibler efficacement vos destinataires. Autrement dit, vos propositions et offres seront adressées uniquement aux personnes susceptibles de s’y intéresser optimisant ainsi votre ROI ou retour sur investissement. En élaborant des personas, vous pourrez avoir un aperçu plus large des catégories que vous souhaitez atteindre et à conquérir. Ce procédé vous offre également l’occasion de donner un visage à vos clients.

Pour concevoir des personas, vous devez attribuer aux individus concernés des caractéristiques. Ces dernières peuvent être comportementales, psychologiques, démographiques, sociales et géographiques. Vous pourrez également ajouter des informations spécifiques telles que les habitudes, les centres d’intérêt ainsi que le mode de vie de ces futures cibles.

Pour faire court, il est déconseillé d’envoyé vos mails de promotion à tous vos contacts. Cela risque, en effet, d’agacer ceux qui ne sont pas intéressés par les produits et les services que vous souhaitez lancer. Par conséquent, vous risquez de faire l’objet des plaintes spam des individus que vous aurez importunés. Sans parler de l’augmentation du taux de désinscription.

Oublier le call to action

La réussite de votre campagne emailing repose sur toute une série de paramètres. Il faut notamment choisir un objet du mail pertinent et percutant. N’oubliez pas non plus de cibler vos destinataires. Sinon, veillez également à ce que vos mails contiennent un call to action convaincant. Ce dernier est un bouton qui incite les internautes à réagir favorablement à vos mails. Il transformera celui qui y clique en souscripteur ou client. C’est un lien que l’on associe généralement à un bouton, un mot, un ensemble de mots ou encore une image. Privilégiez une information claire et concise pour permettre au lecteur de trouver facilement le lien. Voici notamment quelques exemples de call to action : « S’inscrire à notre Newsletter », « Ajouter au Panier », « Cliquez ici »…

L’idéal c’est de sélectionner un call to action dont les couleurs et la police correspondent à celles de votre logo et de votre entreprise. C’est une sorte d’engagement impliquant la responsabilité exclusive de votre société, ce qui vous permet en quelque sorte de rassurer les internautes.

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here