Les TPE, PME et PMI font souvent l’impasse sur le poste de directeur financier en raison de leurs budgets serrés. Pourtant, ce professionnel peut justement les aider à améliorer leur situation financière et à limiter les tensions budgétaires. Il saura en effet assurer la gestion optimale du patrimoine mobilier et immobilier de l’entreprise. Les petites structures réussiront ainsi à s’épanouir dans leur secteur d’activité. 

Qu’est-ce qu’un directeur administratif et financier externalisé ?

Le directeur administratif et financier externalisé est essentiellement caractérisé par le fait d’être un travailleur indépendant. Ainsi, il n’a aucun lien hiérarchique avec la direction générale et effectue du consulting opérationnel. L’expert peut par ailleurs collaborer avec plusieurs établissements en même temps, contrairement à un DAF en CDI. Ce mode de travail le rend plus disponible et financièrement accessible.

À part l’indépendance, le directeur financier externalisé possède les mêmes qualités qu’un DAF classique. Il se définit entre autres par son expertise transverse, ses compétences managériales et son expérience professionnelle réussie en gestion d’entreprise. Le prestataire se démarque toutefois par sa capacité à adapter son intervention aux attentes des directions et aux équipes financières accompagnées. 

À la base, le DAF est le premier responsable des services administratifs et financiers de l’entreprise. Son rôle consiste surtout à superviser la comptabilité, la trésorerie et la gestion opérationnelle. Concrètement, il contrôle les reportings, les déclarations fiscales, les flux financiers, les prévisions budgétaires… Le directeur financier veille également au respect des normes comptables et financières en vigueur. 

Qu'est-ce qu'un directeur administratif et financier externalisé ?
Par Atstock Productions / Shutterstock

Pourquoi faire appel à lui ?

Le directeur administratif et financier externalisé permet avant tout d’éviter les soucis liés au recrutement d’un DAF à temps plein. En effet, les profils financiers expérimentés sont très convoités sur le marché de l’emploi. Ils sont ainsi difficiles à séduire et à garder. De plus, embaucher un nouveau cadre implique des charges non négligeables pour les structures modestes ou fragiles. 

Or, l’entreprise n’a pas continuellement besoin de l’expertise d’un directeur financier. Il est surtout requis pour des questions financières, administratives ou réglementaires hautement stratégiques. De plus, cet expert se focalise souvent sur la planification et la supervision, à l’instar du Responsable Marketing Opérationnel. Il sera donc tout aussi efficace, en intervenant de manière ponctuelle. 

Au-delà des raisons financières, un DAF à temps partagé permet de bénéficier d’un regard neuf sur l’entreprise. Ce changement de perspective est particulièrement utile pour optimiser la gestion administrative et financière de l’établissement. Au final, l’équipe dirigeante pourra combler les lacunes, détecter les opportunités et déployer une stratégie financière gagnante à long terme. 

Pourquoi faire appel à lui ?
Par fizkes / Shutterstock

Dans quels cas un DAF peut vous être utile ?

Le directeur administratif et financier externalisé est généralement l’interlocuteur privilégié des entreprises en difficulté ou en pleine croissance. En effet, il permet de bénéficier d’un accompagnement spécialisé, sans perturber la gestion budgétaire en période d’instabilité. D’ailleurs, l’expertise du DAF est particulièrement utile durant des moments décisifs comme :

  • La phase d’accélération de startups ;
  • L’expansion d’activités à fort potentiel ;
  • La consolidation de grandes entreprises ;
  • La gestion de crises financières ;
  • La réalisation d’opérations majeures (acquisition, fusion, cession, intégration, démembrement…).

Ces différents cas requièrent une analyse globale de la situation financière de l’établissement pour prendre de bonnes décisions. Grâce à sa vision 360 °, le DAF externe peut faire un état des lieux pertinent et proposer des solutions efficaces. Cette approche permet, par exemple, d’identifier et de supprimer les charges inutiles au sein d’une structure en difficulté. Elle aide aussi à optimiser les processus. 

D’autre part, le directeur financier peut aider les jeunes pousses à trouver des financements (levée des fonds, subventions, crowdfunding…). Pour tout savoir sur le métier de DAF, il est d’ailleurs important de tenir compte de ses actions auprès des petites et des grandes structures. La démarche consiste cette fois-ci à aider les entrepreneurs à bien rédiger leur business model, leur plan d’affaires, etc. De ce fait, ils seront plus convaincants face aux banques et autres investisseurs potentiels. 

Image de couverture Par Have a nice day Photo / Shutterstock

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here