La vie d’entreprise est ponctuée d’évolutions. Leur quotidien en étant impacté, les collaborateurs peuvent appréhender le changement. Pour lever les freins et garantir la réussite du projet de transformation, il est nécessaire de solliciter un accompagnement.

Qu’est-ce que la conduite du changement en entreprise ?

La conduite du changement en entreprise désigne le pilotage d’un projet d’organisation ou de réorganisation. Également appelé management du changement, ce processus vise l’adaptation à une transformation. Il s’impose par exemple en cas de changement d’organisation ou de déploiement de nouveaux outils. Il faut noter que la transformation digitale des entreprises favorise la multiplication des projets de changement organisationnel.

Le changement au sein de l’entreprise suscite des réactions négatives, les collaborateurs risquent de ne pas y adhérer. Pourtant, ils en sont les protagonistes. Il est ainsi nécessaire de les convaincre. Le processus de gestion du changement donne non seulement la possibilité d’anticiper les résistances, mais aussi d’aider les collaborateurs à s’adapter aux évolutions. Autrement dit, il permet de faciliter le changement.

Comment mener la conduite du changement en 2021 ?

Le pilotage du changement commence par l’identification de l’objectif. Concrètement, il faut s’interroger sur la raison pour laquelle une stratégie de conduite du changement doit être déployée. Par la suite, il convient d’analyser la situation de l’entreprise (son organigramme, sa culture, etc.). Faisant partie des étapes clés, le diagnostic interne d’entreprise vise à définir le meilleur plan d’action pour accompagner le changement.

La communication auprès des différentes parties prenantes représente la phase suivante. Elle peut toutefois se dérouler en même temps que le diagnostic d’entreprise lorsqu’il est nécessaire de conduire le changement rapidement. La communication permet entre autres de présenter l’ampleur du changement et de détailler les opérations à mettre en œuvre en vue d’impliquer les acteurs concernés. Ce sera aussi le moment opportun pour s’enquérir de leur opinion et solliciter leurs suggestions pour la conduite du processus de changement.

Impliquer les collaborateurs le plus tôt possible est un excellent moyen de les faire adhérer au projet de changement. En effet, ils voudront certainement participer à la mise en place du nouvel environnement dans lequel ils évolueront. En outre, il est nécessaire de faire suivre des formations aux salariés. Celles-ci sont indispensables pour conduire et accompagner les changements, car elles donnent accès aux compétences permettant d’y faire face.

Il est important de préciser qu’il s’avère judicieux de se faire accompagner dans le management du changement. En faisant appel à des consultants, une entreprise sera sûre de bénéficier d’un plan d’accompagnement au changement (coaching ou tutorat) complet et personnalisé.

Pourquoi les managers doivent maîtriser les outils de la conduite du changement ?

Il existe divers outils qui permettent d’opérer avec agilité la conduite du changement. En font notamment partie le modèle de Diamant de Leavitt, la matrice de Burke et Litwin ainsi que la méthode de William Bridge.

Les managers, dont le responsable marketing et communication, sont tenus de maîtriser ces outils. En raison de leur proximité par rapport à leurs équipes, il leur revient de faire accepter le changement au sein de l’entreprise. Concrètement, le rôle du manager consiste à clarifier les questions de chaque collaborateur. Devant ceux qui résistent au changement, il devra expliquer les raisons pour lesquelles la transformation est indispensable.

Pour être pérenne, une entreprise doit réussir le changement. Il est ainsi dans son intérêt de tenir compte des facteurs clés de succès évoqués plus haut.

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here