Connaissez-vous la nouvelle tendance ? Elle a pour nom ASMR. Vous devez certainement avoir entendu ou lu ce sigle sans savoir à quoi il correspond vraiment. Il s’agit d’une technique de relaxation et de stimulation qui cartonne depuis quelques années. En effet, ce phénomène a émergé sur YouTube dans les années 2008-2010 et s’est aujourd’hui propagé sur tous les réseaux sociaux. Les vidéos d’ASMR sont ainsi devenues virales sur internet et ont pour but d’apporter détente et relaxation à ceux qui les visionnent. Et comme vous le savez en communication et en publicité, il est important de surfer sur la vague des dernières tendances pour attirer l’attention. Cet article se donne pour but de vous présenter cette nouvelle tendance. Il explique également comment les entreprises peuvent s’en servir dans leur stratégie de communication, et au profit de leur expérience client.

Qu’est-ce que l’ASMR ?

Acronyme pour « Autonomous Sensory Meridian Response » que l’on pourrait traduire plus justement en français par « Réponse autonome du méridien sensoriel », l’ASMR est née sur YouTube, en direct des États-Unis. Ayant rassemblé une communauté qui a explosé ces dernières années, cette pratique décrit une méthode de relaxation et de stimulation sensorielle. L’ASMR procure une sensation de relaxation profonde qui est déclenchée par des stimuli sensoriels appelés « triggers ». Ces derniers sont généralement de type auditif et/ou visuel : tapotage, frottage, glissement, etc. Ces fameux « triggers » parcourent le corps et le plongent dans un état de détente absolue pour le plus grand bonheur des insomniaques et autres stressés de la vie hyperconnectée. Les effets de cette technique relaxante s’apparentent à ceux liés à une activité sportive intense ou à la méditation. De nombreux Youtubeurs font, aujourd’hui, de cette technique leur spécialité et ne cessent de se professionnaliser.

Les internautes qui sont sensibles aux vidéos ASMR y trouvent un moyen de se relaxer, certains pour s’endormir et d’autres pour diminuer leur stress. Du coup, la recette « miracle » est partagée partout ce qui justifie sa démocratisation dans le monde entier. Son succès est tellement grand que même les marques y voient un nouveau filon et l’exploitent dans leurs campagnes de publicité. Oui ! L’asmr pour les entreprises est très en vogue actuellement.

Origine de l’ASMR

Aussi surprenant que cela puisse paraître, cette technique de relaxation a toujours existé. Mais, il va falloir attendre la fin des années 2000 pour que cette expérience sensorielle inédite soit nommée par une Américaine du nom de Jennifer Allen. En effet, elle nomma cette technique « Autonomous Sensory Meridian Response » pour faire référence aux voies d’énergie de la médecine chinoise (méridien) et à la réaction neurologique autonome et spontanée propre à chaque individu face à des éléments extérieurs. En 2008, un groupe Yahoo, baptisé Society of Sensationalists ou « Société des Sensationnalistes », organise pour la première fois, une discussion sur internet sur l’ASMR. Il parle entre autres des frissons étranges que certaines sonorités ou ambiances peuvent provoquer chez l’homme. La pratique commença à véritablement se vulgariser en 2010.

Comment fonctionne l’ASMR ?

Dans les vidéos ASMR, on chuchote, tapote, caresse, masse, mâchouille, lèche avec la bouche collée au micro. Pourquoi ? En fait, l’ASMR est basée avant tout sur des sonorités. Cependant, les visuels jouent aussi un grand rôle. C’est pour cela que ces genres de vidéo sont aussi soignés : lumière tamisée, ambiance feutrée, gestes lents… Le simple fait d’observer le mouvement des mains sur un quelconque support ou d’avoir en face de soi un visage doux et souriant suffit largement pour provoquer une réaction physique et procurer une sensation immédiate de calme et d’apaisement. Mais, comment marche la méthode ?

L’ASMR agit par exemple sur l’hypophyse, en produisant de la sérotonine, de l’ocytocine et de l’endorphine. Les diverses zones du cerveau (vision, toucher, ouïe, concentration) sont ainsi activées ce qui génère un brouillage des sens semblable à la synesthésie. Si votre cerveau réagit positivement à la technique, vous ressentez alors des fourmillements qui s’étendent sur votre crâne, mais qui peuvent aussi descendre le long du dos. Certes, ces réactions physiques sont inconscientes, mais elles trouvent probablement leur origine dans les souvenirs d’enfance. Qui dans son enfance n’a pas été sensible par les chuchotements au creux de l’oreille ou des gestes doux de la main ?

Il faut préciser que nous ne disposons pas de beaucoup d’informations sur la manière dont fonctionnerait véritablement l’ASMR. Mais, ce dont nous sommes sûrs est que la chose n’a donc rien à voir avec l’orgasme ou une quelconque excitation sexuelle, contrairement à ce que racontent certaines personnes.

Quels sont les bienfaits de l’ASMR ?

Même si l’ASMR n’a pas encore été expliquée de manière scientifique, elle semble pourtant aider de nombreuses personnes d’où sa grande réputation.

  • Elle permet de combattre l’insomnie et aide à retrouver un sommeil plus paisible ;
  • Elle permet de se décompresser et d’évacuer le trop-plein de stress ;
  • Elle permet de se concentrer et de travailler sans se laisser distraire par un élément extérieur.

Ce sont autant de vertus apaisantes qui sont largement plébiscitées. Toutefois, elles varient d’un individu à un autre. Certaines personnes peuvent ressentir ses effets, d’autres, pas du tout. Un même « trigger » peut déclencher une sensation de plaisir ou de détente profonde chez une personne et, dans le même temps, laisser indifférent une autre personne voire l’énerver. Raison pour laquelle le sujet est fortement controversé. Elle demeure un phénomène mystérieux pour ceux qui n’en ressentent pas les effets.

L’ASMR : une technique publicitaire redoutable pour les marques

L’AMSR a le vent en poupe. Et de nombreuses entreprises l’utilisent dans leurs campagnes de publicité pour profiter de sa popularité. Il n’est donc pas rare de voir aujourd’hui de grandes marques essayer de vendre leurs produits sous couvert de relaxation, à travers du sponsoring, ou des publicités reprenant les codes du genre. En réalité, c’est Kylie Jenner qui a, pour la première fois, l’idée de placer les produits de la marque Kardashian dans l’une de ses vidéos en 2016. Il concilie ainsi détente et démarche commerciale. Ayant vu que cette stratégie de publicité était remarquable et efficace, d’autres marques se sont lancées dans la danse. La marque la plus connue pour avoir véritablement imité cette technique est la marque suédoise IKEA. Cette dernière a réalisé une vidéo chuchotée de 25 minutes qui a parfaitement respecté les règles du genre. Publiée sur la chaine YouTube d’IKEA, la publicité a bénéficié d’une très bonne réceptivité. Il y a eu également Renault qui a vanté sa voiture électrique Zoe avec la même technique (conduite silencieuse et bruits de tapotement sur les sièges en cuir). Buffalo l’a utilisé pour faire la promotion de ses steaks. La marque Michelob a usé du même stratagème en misant sur la voix et le doigté de Zoë Kravitz pour faire l’éloge de la bière Michelob ULTRA en 2019. On n’oublie pas non plus Darksider III, un jeu vidéo d’action qui s’en est servi pour réaliser son teaser. C’était inattendu et original, ce qui a attisé la curiosité des fans du jeu. Toutes ces entreprises ont donc essayé autant que possible de rester fidèles aux style et format originels des vidéos ASMR, tout en ajoutant un côté de leur marque. Cela permet de donner les atouts du produit à vendre d’une manière plaisante et calme. Ce qui attire encore plus le public.

Mais, on peut également utiliser l’ASMR de manière plus subtile, sans en faire un spot pub à part entière. Juste une petite dose dans le but d’accrocher le public afin qu’il regarde entièrement la vidéo. Et ça marche aussi.

Pour finir, un produit présenté en version ASMR maximise plus ses chances de séduire le public, car la publicité est en cohérence avec une tendance, un engouement, une pratique célèbre sur le Web. On touche ainsi un plus grand public et on augmente ses ventes.

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here