Si les métiers artistiques ont toujours autant la cote dans l’Hexagone, certaines professions annexes ont connu diverses transformations ces dernières années. On pense notamment au métier d’attaché de presse qui a du radicalement modifié son approche vis à vis de l’artiste. Avec l’apparition des réseaux sociaux et des nouveaux moyens de communication, la donne a changé. Cependant, ce nouveau virage n’est pas forcément négatif pour les attachés de presse. A condition toutefois de vite acquérir les nouveaux codes du métier. Zoom sur les profondes transformations chez les attachés de presse à l’aube de 2020. 

Maitriser les réseaux sociaux 

A l’heure où le digital a pris une part prépondérante dans le quotidien de tout un chacun, il est capital pour un bon attaché de presse de maitriser les réseaux sociaux. En effet, ces dernières années, plusieurs artistes ou groupes de musique ont pu se faire connaitre via ce support. Idéal pour assurer la promotion d’un artiste, le réseau social permet de toucher un public plus large. Si certaines villes ont su surfer sur ce nouvel élan, il faut préciser que cela ne concerne pas toutes les villes françaises. Au cœur de cette révolution, la capitale. A Paris, l’agence de promotion de musique Dooweet a integré ces nouveautés. Pas étonnant de la retrouver parmi les plus sollicitées…

Des tarifs accessibles

Malgré certaines idées reçues sur le métier d’attaché de presse, il n’est pas nécessaire d’avoir un budget astronomique pour trouver la perle rare. Un rapide coup d’œil sur les prix pratiqués par les agences spécialisées permet de comprendre que ce marché est en plein boom. Attention toutefois à bien vérifier les références du prestataire que vous sélectionnez. Enfin, gardez en tête que le carnet d’adresses reste le meilleur moyen pour se faire connaitre du grand public. Un détail qui peut faire la différence au moment de faire votre choix final…

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here