Vous venez de monter votre propre business et vous êtes attiré par l’aventure entrepreneuriale. Toutefois, vous ne disposez d’aucun fonds pour le mettre en œuvre. Face à ce handicap, vous cherchez des idées et des moyens pour pouvoir lancer ce projet qui vous tient à cœur.

Monter son entreprise sans argent en quelques étapes

Monter une entreprise sans argent s’avère complexe, mais ne constitue pas un cas impossible. Vous disposez d’une assez forte motivation qui vous a permis de réfléchir à la conception de votre projet. Maintenant, vous avez besoin de méthodes ainsi que de prévisions pour sa mise en œuvre.

Bien étudier le marché

Bien étudier le marché
Photo de @TatianaMara via twenty20.com

L’étude du marché est la première étape à entamer pour la création d’une entreprise surtout que vous ne disposez pas de fonds pour démarrer. Vous devez identifier votre groupe cible et déterminer sa capacité ainsi que sa propension à acquérir les produits que vous proposez.

Si vos offres amènent des réactions positives de leur part, ceci démontre qu’un marché potentiel existe. Par ailleurs, cette étude doit prendre en considération la situation des acteurs évoluant dans le secteur, particulièrement concernant la concurrence.

Il existe deux types de méthode pour étudier le marché. L’étude quantitative consiste à collecter les informations sur une grande taille de l’échantillon. Le questionnaire n’est pas assez approfondi. C’est la quantité des données ressemblées qui est la plus importante.

Par contre, l’étude qualitative est axée sur le comportement du groupe ainsi que ses motivations à l’acquisition du produit sur un échantillon assez réduit.

Posséder un business plan solide

Posséder un business plan solide
Photo de @Jmwiehl via twenty20.com

Le business plan ou plan d’affaires constitue un élément indispensable pour monter une entreprise sans argent. C’est en quelque sorte un sommaire pour les démarches à suivre dans l’exécution de votre projet.

Le business plan présente en détail les activités que vous envisagez de réaliser. De plus, il démontre les bénéfices qui en découleront sur la base du modèle économique que vous avez développé. Le business plan est donc essentiel pour argumenter vos demandes de prêt auprès des partenaires financiers potentiels.

La rédaction de ce dossier revêt une importance capitale. Elle doit être effectuée après mûres réflexions pour dégager la rentabilité de votre projet dès son lancement. Il permet aussi de vérifier vos capacités pour un autofinancement ultérieur. Le business plan doit aussi décrire la stratégie pour le développement de votre entreprise sur la base d’une étude du marché.

Faire le bon choix de statut

Faire le bon choix de statut
Photo de @FotoArtist via twenty20.com

Le choix du statut pour monter une entreprise sans argent est aussi important pour vous lancer. Tous les types de sociétés, exceptée la Société Anonyme (SA), peuvent être créés sans avoir besoin d’un capital social initial. Toutefois, la composition de l’équipe promoteur du projet permet de choisir le statut de son entreprise.

Le régime simplifié de la micro entreprise, de l’entreprise individuelle et de l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) conviennent aussi à un auto-entrepreneur.

Par contre, si vous avez un partenaire ou un associé avec lequel vous envisagez la création d’entreprise, la Société à Responsabilité Limitée (SARL) est de mise. La Société par Action Simplifiée (SAS) et la Société par Action Simplifiée Unipersonnelle (SASU) sont aussi des statuts qui sont intéressants.

S’informer sur les aides de l’État

Différentes formes de subventions sont octroyées par l’État via les organismes pour appuyer les entrepreneurs à monter une entreprise sans argent. Il existe, entre autres les aides sous forme de « prêt d’honneur ». Les organismes comme Initiative France ou les Chambres de commerce et d’industrie peuvent les octroyer à des entrepreneurs sans apport suffisant.

Par ailleurs, l’Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce) est destinée à encourager les chômeurs indemnisés à créer leur société.

Le réseau des Boutiques de Gestion (BGE) les soutient à la création d’entreprise. Par ailleurs, pour se lancer dans l’innovation, il est possible de demander un appui financier auprès de La Bourse French Tech. La subvention allouée peut aller jusqu’à 70 % des dépenses pour le montage du projet.

Penser au crowdfunding

Penser au crowdfunding
Image par Tumisu de Pixabay 

Le crowdfunding est un réseau où plusieurs personnes participent de façon anonyme à la collecte de fonds pour appuyer la création d’une entreprise.

En soumettant votre projet à une plateforme de financement participatif, votre idée est présentée sur un site en ligne.  De cette façon, les contributeurs potentiels peuvent souscrire à son financement. Cette forme de présentation favorise généralement l’obtention de la somme requise, car elle est formulée de façon précise.

Ce type de financement revêt des avantages outre les fonds collectés. En effet, recueillir la totalité de la somme demandée signifie que les contributeurs ont été convaincus du bien-fondé de votre projet.

Au final, cela constitue une forme d’adhésion à votre ambition de création d’entreprise. Si par contre, la somme collectée n’est pas suffisante, ce n’est pas encore mûr pour une validation.

Utiliser les réseaux sociaux pour vous faire connaître

Utiliser les réseaux sociaux pour vous faire connaître
Image par Marta Cuesta de Pixabay 

Vous avez mis en place votre société après diverses démarches pour trouver des financements. Il vous faut maintenant faire connaître votre entreprise pour que le public puisse prendre connaissance des informations sur vos produits et savoir comment se les procurer.

Les réseaux sociaux sont les outils les plus performants pour diffuser des informations de la façon la plus rapide au public. Ils disposent de nombreuses discussions sur des sujets variés. Vous devez donc vous intégrer dans les groupes susceptibles de s’intéresser aux types de produits que vous proposez.

Ceci vous amène à créer un site internet qui permet de capter l’attention du public afin qu’il se rapproche un peu plus de vos produits. Vous passez par la suite au référencement naturel de votre site sur Google pour acquérir une plus large visibilité. Vous devez aussi profiter des autres réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou Instagram qui peuvent impacter sur la diffusion de vos produits.

S’investir à 100% dans son projet

S'investir à 100% dans son projet
Photo de @TonyTheTigersSon via twenty20.com

Vous venez de lancer votre projet de création d’entreprise alors que vous ne disposiez pas initialement de fonds. Votre investissement personnel constitue maintenant le gage de sa réussite, sa rentabilité et sa durabilité.

Le démarrage peut prendre davantage de temps. De même, les résultats et les impacts peuvent se ressentir seulement après une période plus ou moins longue. Votre investissement personnel constitue une plus-value à ne pas négliger par rapport à votre entreprise, mais aussi vis-à-vis de vous-même.

Ainsi, vous devenez votre propre patron et vous n’avez de compte à rendre qu’à vous-même. Ce qui constitue une source de motivation pour vous investir pleinement dans l’aventure que vous avez lancée. Votre créativité est aussi boostée et vous êtes prêt à relever les défis pour assurer la réussite de votre projet.

Source photo de couverture : @FotoArtist via twenty20.com

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here