Certains managers ont tendance à appréhender le changement en invoquant sa nature complexe et intangible. Pourtant, il fait partie des meilleurs leviers pour les nouveaux projets et l’avenir d’une entreprise. Le responsable doit donc gérer et accompagner ses équipes durant ce processus. Ainsi, chaque collaborateur réussira à s’adapter à l’évolution du leadership, du plan d’action et des conditions de travail. 

Quels sont les objectifs d’une conduite du changement ?

Vous pourrez assimiler aisément les étapes d’une conduite du changement en cernant les objectifs de cette technique managériale. À la base, la démarche vise à aider les collaborateurs à comprendre et à accepter la transformation organisationnelle ou digitale de l’entreprise.

Dans la conduite de changement, vous devez notamment considérer la culture, les valeurs et le facteur humain inhérents à l’établissement. Cette approche permettra d’identifier les spécificités de l’entreprise et d’utiliser des méthodologies adaptées. Vous réussirez ensuite à lever les résistances au changement. Ces réactions sont souvent inévitables en raison de la peur de l’inconnu et de l’incertitude. 

Un plan d’accompagnement au changement vous aidera à apaiser les craintes et à répondre aux interrogations. Les plans d’accompagnement au changement sont nécessaires pour mener à bien les nouvelles pratiques managériales ou stratégiques de l’entreprise. L’idée est d’accompagner les équipes pour les faire adhérer à cette transition. Ainsi, les salariés ne répondront pas par la négociation, l’inertie, le sabotage ou la révolte. 

Concrètement, vous devez gérer les résistances au changement comme les phases du processus de deuil. Vos collaborateurs ont en effet perdu des éléments familiers et réconfortants. De ce fait, ils passeront nécessairement par le déni, la colère, la tristesse, l’acceptation et la sérénité. Cette dernière partie lèvera définitivement les freins et offrira une nouvelle vision de l’avenir. En outre, quel que soit le projet de changement, impliquez vos salariés pour en assurer la réussite.

Quels sont les objectifs d'une conduite du changement ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les étapes clés de la conduite du changement ?

Vous pouvez vous aider de cette ressource du Cairn pour définir les étapes d’une conduite de changement. Celles-ci peuvent être abordées sous différentes perspectives dans le management. Elles couvrent généralement trois moments clés pour le chef de projet. Les acteurs concernés doivent, dans un premier temps, comprendre la nécessité et même l’urgence de réaliser des changements.

Toutes les parties prenantes ont ensuite besoin d’accepter et de s’adapter à la transformation de l’organisation. Enfin, l’adhésion au changement aidera à intégrer et à consolider ces modifications pour reprendre l’activité avec une approche différente. Le rôle du manager consiste à conduire le processus et à anticiper les résistances. Dans la pratique, vous devrez notamment :

  • Préciser les objectifs du projet de transformation culturelle ou structurelle ;
  • Effectuer un diagnostic entreprise pour connaître la situation initiale ;
  • Mettre en place une communication interne pour préparer les salariés ;
  • Développer le plan de formation et le coaching d’organisation des équipes ;
  • Accompagner le changement de manière continue ;
  • Lancer une action participative ou un programme collaboratif ;
  • Réaliser un suivi méthodique et assidu du processus.

Le diagnostic interne entreprise est une opération déterminante dans le cadre d’un changement de méthode, d’organisation ou de stratégie. En effet, il permet d’avoir une vue d’ensemble sur les spécificités de la structure. Vous pourrez ainsi choisir les actions les plus pertinentes pour atteindre votre but. Vous devez d’ailleurs rester focalisé sur vos objectifs durant toutes les étapes de la conduite du changement.

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here