Le label RGE ou Reconnus Garants de l’Environnement est qualification spécifique attestant du savoir-faire d’une entreprise en matière d’efficacité énergétique. Instauré en 2011, il constitue un gage de travaux de qualité et conformes aux normes pour les particuliers. Si vous voulez promouvoir votre entreprise spécialisée dans les rénovations visant à réaliser des économies d’énergie, décrocher ce label est indispensable.

Qu’est-ce qu’une entreprise RGE ?

Une entreprise RGE est spécialisée dans les travaux permettant de réduire la consommation énergétique d’un bâtiment ou se rapportant aux énergies renouvelables. Obtenir ce label créé conjointement par les Pouvoirs publics et l’ADEME permet de décrocher des contrats importants et de se démarquer.

Cette certification est un moyen de faire connaitre son entreprise auprès de sa clientèle. Elle vous aidera également à renforcer la confiance que les clients ont déjà en vous. Grâce à cette certification, ils peuvent bénéficier des différentes aides pour financer les travaux de rénovation énergétique qu’ils vous confient. Depuis janvier 2015, les ouvrages proposés par une entreprise RGE sont aussi éligibles à l’Éco-prêt à taux zéro qu’au crédit d’impôt.

Pour obtenir un label RGE, vous devez vous adresser à l’organisme certificateur en rapport avec votre activité professionnelle. Si votre prestation concerne les équipements électriques sur l’économie d’énergie ou les énergies renouvelables, vous devez vous adresser à Qualifelec. Les sociétés qui aménagent des dispositifs mettant en valeur les énergies renouvelables doivent se tourner vers Qualit’EnR.

Si votre entreprise est spécialisée dans les travaux de rénovation énergétique en général, ce sera à Certibat de vous octroyer la certification RGE. Si vous êtes expert en travaux de performance énergétique, vous devez vous tourner vers l’organisme Cequami.

Qu’est-ce qu’une entreprise RGE ?

Comment savoir si une entreprise a une mention RGE ?

Un particulier désireux de se lancer dans l’innovation commencera par vérifier si le professionnel est certifié ou non. Une entreprise RGE est forcément répertoriée dans les différents annuaires. Le moyen le plus rapide de s’en assurer est de taper son nom sur le site FAIRE. Ce site internet a été mis en place par le ministère de la Transition écologique et solidaire et le ministère de la Cohésion des territoires. Tous les professionnels évoluant dans le domaine de la rénovation énergétique et certifiés Reconnus Garants de l’Environnement y sont répertoriés. C’est un annuaire officiel.

Une entreprise RGE doit aussi être en mesure de présenter une attestation officielle. Ce document est délivré à la création d’entreprise RGE et reste valide pendant 4 ans. La date d’obtention et d’expiration y sont inscrites. Cette attestation démontre également les travaux couverts par votre certification RGE.

Un contrôle de réalisation est requis pour devenir professionnel RGE. Il doit être effectué sur un de vos chantiers réalisés ou à venir. Vous avez deux ans pour soumettre un chantier à cet audit effectué par l’organisme de certification. Cette vérification a pour but de s’assurer que les travaux sont conformes aux exigences de qualité.

Comment obtenir ce certificat ?

Les démarches pour devenir une entreprise RGE sont multiples. En premier lieu, vous devez choisir le signe de qualité, c’est-à-dire les organismes certifiés en rapport avec le domaine de l’efficacité énergétique ou les énergies renouvelables. Toutefois, choisir le statut de son entreprise n’est pas suffisant. Il faut que vous et vos collaborateurs soyez formés aux exigences de qualité qu’un tel label impose.

Pour devenir une entreprise RGE, un des membres de votre équipe doit au moins suivre une formation en rapport avec votre activité. Il servira de garant auprès des institutions délivrant le label.

Votre entreprise doit également avoir souscrit à des assurances travaux et responsabilité civile. Le respect de toutes les obligations légales et financières en rapport avec votre activité et l’obtention des références attestées sont de mise. Si vous recourez à des sous-traitants, ces derniers doivent être des entreprises RGE.

Si vous pensez avoir réuni tous ces critères, vous pouvez formuler votre demande auprès de l’organisme certificateur correspondant à votre activité. Vous devez aussi régler les frais requis pour l’obtention du label. Il est important que vous soumettiez un de vos chantiers achevés ou en cours à un diagnostic.

La qualification RGE est valable pendant quatre ans. Toutefois, chaque année, le certificat doit être renouvelé. Des contrôles sont alors effectués pour s’assurer que les éléments humains, techniques et financiers ayant permis d’obtenir le label d’entreprise RGE sont maintenus.

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here