La veille concurrentielle permet de se tenir au fait des pratiques des concurrents et d’anticiper leurs manœuvres. Grâce à cette analyse, il est possible de rester compétitif et de devancer les concurrents. Pour mettre en place une veille concurrentielle efficace, il est nécessaire de s’organiser de façon rigoureuse et de recourir à des outils spécifiques.

Qu’appelle-t-on veille concurrentielle ?

La veille concurrentielle correspond à l’ensemble des activités qu’une entreprise met en place pour surveiller en permanence son environnement concurrentiel. Il s’agit de l’une des composantes de l’intelligence économique au sein d’une entreprise. Elle complète les autres types de veilles à l’instar de la veille commerciale, de la veille juridique ou de la veille stratégique.

Concrètement, la veille concurrentielle consiste pour une entreprise à rechercher, collecter et analyser les données relatives à l’activité des structures évoluant sur son marché. Elle porte sur de nombreux points parmi lesquels figurent notamment :

  • L’actualité concernant les produits ou services proposés par les concurrents ;
  • Les actions marketing et les campagnes de communication déployées par ces derniers ;
  • Les publications officielles comme les communiqués de presse des concurrents, leurs résultats financiers, etc. ;
  • Tous les événements qui impliquent des concurrents comme un partenariat, une fusion-acquisition, une procédure de redressement judiciaire, etc.

Grâce à la veille concurrentielle, une entreprise peut :

  • Anticiper les nouvelles offres de ses concurrents ;
  • Évaluer sa compétitivité ;
  • S’adapter aux évolutions de son secteur d’activité ;
  • Définir une politique de prix lui permettant d’adopter un positionnement adéquat sur son marché ;
  • Prévenir les menaces issues de la concurrence ;
  • Saisir les éventuelles opportunités.

La veille concurrentielle permet d’apprendre aussi bien de la réussite que de l’échec des concurrents. Il devient alors possible d’optimiser les décisions prises en entreprise et d’adapter ses différentes stratégies (marketing, commerciale, technologique, etc.). De cette manière, une structure peut conserver une longueur d’avance. En d’autres termes, ce type de veille permet de se différencier de la concurrence.

Qu'appelle-t-on veille concurrentielle ?
Source SFIO CRACHO / Shutterstock

Qui gère sa mise en place ?

La mise en place de la veille concurrentielle peut être gérée par le chef d’entreprise lui-même. Cela dit, cette activité doit être effectuée de façon continue. S’il ne dispose pas de suffisamment de temps pour s’en charger, il peut la confier à une personne ou à un groupe.

Dans l’idéal, les individus choisis doivent posséder des compétences en recherche, en collecte et en analyse d’informations. Il faut également qu’ils soient calés en production de rapports. Qui plus est, il doit s’agir de personnes qui connaissent bien l’entreprise et son environnement.

En l’absence de personnel qualifié, le chef d’entreprise peut désigner une personne qui bénéficiera d’une formation en veille concurrentielle. Une autre solution consiste à solliciter un prestataire externe. Ce dernier pourra aussi s’occuper de la veille de marché.

Quand mettre en place une veille concurrentielle dans son entreprise ?

Il s’avère judicieux de mettre en place une veille concurrentielle à différents moments de la vie d’entreprise. Elle peut par exemple être effectuée avant de faire un bilan du positionnement de cette dernière. Dans ce cas, elle permettra de peaufiner la stratégie marketing.

La veille concurrentielle est également de mise lorsqu’il est nécessaire d’alimenter un CRM avec des données de concurrents ou de réaliser des fiches d’analyse concurrentielle. Par ailleurs, elle est conseillée tous les 3 mois en prévision de la réunion commerciale au cours de laquelle sont présentées des informations sur la concurrence.

D’autre part, il est possible de réaliser une veille concurrentielle dans le cadre d’un rachat d’entreprise. L’objectif consiste alors à collecter des informations permettant d’établir un diagnostic stratégique de la structure acquise.

Quand mettre en place une veille concurrentielle dans son entreprise ?
Source SmartPhotoLab / Shutterstock

Quels sont les outils d’une veille concurrentielle efficace ?

Il faut tout d’abord savoir que la mise en place d’une veille concurrentielle peut être décomposée en 5 grandes étapes :

  • L’identification des concurrents ;
  • La collecte de données ;
  • Le tri et la mise en forme des informations collectées ;
  • L’analyse ;
  • La communication des résultats aux différents départements de l’entreprise.

Pour que la démarche soit efficace, il est indispensable de recourir à des Solutions de veille concurrentielle. Parmi les outils les plus pertinents figure le tableau de veille concurrentielle. Il permet d’aboutir à des conclusions stratégiques grâce à la synthèse de divers éléments comme la zone d’implantation des concurrents, leurs tarifs, leurs données financières, etc.

Les agrégateurs de flux RSS s’utilisent aussi pour effectuer une veille concurrentielle efficace. Ces outils permettent de gagner du temps grâce à l’automatisation de la collecte de données. Ils sont également dotés de fonctionnalités utiles comme la consultation de plusieurs sites depuis une interface unique ou l’envoi d’alertes lorsqu’un mot-clé préalablement défini est mentionné sur Internet.

Image de couverture Kate Kultsevych / Shutterstock

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here